Articles de Presse

Prâlon Reflets et jeux de lumière
le 20/02/2012 – Article de presse du Bien public

Rachel Seguin dans son atelier. Photo Dominique Suchet
Rachel Seguin dans son atelier. Photo Dominique Suchet

À ses débuts, Rachel Seguin peignait plutôt des tableaux figuratifs. Au fil du temps, elle a découvert le monde de l’abstrait et se concentre sur les couleurs et les reliefs.
Rachel Seguin, vice-présidente des Peintres de la vallée de l’Ouche, a toujours vécu à Prâlon. Elle y a passé son enfance en s’adonnant à sa première passion, le cheval qui lui a permis de participer à de nombreuses courses hippiques dans la région, notamment celle de la Bague à Semur ou encore en amateur sur l’hippodrome de Vitteaux.
Aujourd’hui, elle dirige, avec une cousine, une petite société de gravure dans le village voisin de Mesmont. Son temps libre, elle le consacre à son art, la peinture.
Dès l’enfance, douée pour les travaux manuels, elle se plaisait à dessiner. Puis, elle reçoit en cadeau une boîte de peintures et c’est la révélation.
« Ne pas faire comme les autres »
Après une année de cours dans la vallée de l’Ouche, elle commence par peindre en extérieur des tableaux figuratifs.
En 1997, elle intègre l’équipe des Peintres de la vallée et commence à montrer son travail à l’occasion de petites expositions. « Ça booste, dit-elle, de montrer ce que l’on crée et en accepter les critiques. Dès lors, on progresse et quand cela plaît aux gens c’est super. »
C’est à cette époque que l’envie de passer à l’abstrait lui vient. Au début, elle s’inspire du ciel, de la terre et des lignes d’horizon et progressivement son travail s’affine et s’intensifie.
« Pour sortir de l’ordinaire et ne pas faire comme les autres », elle ajoute à ses œuvres des collages pour donner de la matière et du relief, qu’elle sculpte au couteau ou au stylet et « s’intéresse aux reflets et aux jeux de lumières qu’il procure ». Aujourd’hui, dans son atelier installé au-dessus d’une petite salle d’exposition que l’on peut découvrir sur rendez-vous, Rachel travaille des toiles plus grandes ou son sens de la couleur et de la perspective montrent l’étendue de son talent.

 

 

PRÂLON. QUAND LES JARDINS DEVIENNENT UN LIEU D’EXPOSITION DE PEINTURES ET SCULPTURES.
A la rencontre des artistes

le 22/06/2012. Article de presse du Bien public

rachel-seguin-et-joelle-rougeol-barrault-photo-dominique-suchet
rachel-seguin-et-joelle-rougeol-barrault-photo-dominique-suchet
sur-les-barrieres-dominique-suchet
sur-les-barrieres-dominique-suchet
les peintres Rachel Seguin et Joelle Rougeol-Barrault
les peintres Rachel Seguin et Joelle Rougeol-Barrault

Rachel Seguin et Joëlle Rougeol-Barrault. Photo Dominique Suchet

Le week-end dernier, l’association 13 + a organisé, sur Dijon et la région, une exposition baptisée “Cours et jardins d’artistes”.

Pour la circonstance, Rachel Seguin a invité à son domicile, à Prâlon, Joëlle Rougeol-Barrault, peintre, et le sculpteur, Yves Roulleau. Ensemble, les trois artistes ont montré au public un échantillon de leurs œuvres. D’emblée, les visiteurs ont été surpris de l’agencement de l’exposition. Rachel Seguin et Joëlle Rougeol-Barrault, amies dans la vie, ont su tirer de leur complicité la complémentarité, l’équilibre et l’harmonie nécessaires à ce genre de présentation. Le cadre verdoyant et la joliesse des bâtiments ont encore ajouté au succès de la manifestation. Pour Rachel Seguin, qui a remercié les membres de l’association 13 + pour cette initiative, « l’essentiel est que les gens apprécient le fait d’avoir trois artistes qui exposent et avec lesquels ils peuvent discuter ». Et Joëlle Rougeol-Barrault d’ajouter : « C’est le contact avec les gens que j’apprécie particulièrement. On partage une forme de connivence ».

Paul Robinat, conseiller général, a déclaré que « les œuvres se fondent à merveille dans le décor champêtre qui les entoure. Et, je salue cette idée de découvrir les artistes d’une façon aussi originale »

 

Prâlon : franc succès de l’exposition à six mains
le 04/10/2012. Article de presse du Bien public

 Florian Rosier, Rachel Seguin et Yves Roulleau, les trois artistes. Photo Jessica Vuillaume
Florian Rosier, Rachel Seguin et Yves Roulleau, les trois artistes. Photo Jessica Vuillaume

Dans le cadre de l’événement artistique “Derrière la porte, l’atelier”, organisé par l’association 13 +, Rachel Seguin, artiste peintre résidant à Prâlon, a ouvert les portes de son atelier pour une exposition de grande qualité.
Florian Rosier, artiste travaillant le verre, et Yves Roulleau, sculpteur, ont mêlé leurs créations aux tableaux de Rachel Seguin, créant ainsi un ensemble délicat et sensible.
Durant les trois jours qu’a duré l’exposition, de très nombreux visiteurs ont franchi le pas de la porte pour découvrir les œuvres de ces trois artistes accrochées ou déposées harmonieusement en extérieur comme en intérieur.
Acier, verre et toiles colorées
Le visiteur était d’abord intrigué par la sculpture assez imposante en acier de Yves Roulleau, placée juste en face de l’entrée, et qui matérialise la naissance du mouvement. Une autre de ses œuvres a attiré beaucoup de regards : un chat sculpté, lui aussi, dans de l’acier.
Mais si l’acier est la matière représentative de ses œuvres pour cette exposition, cet artiste, qui créé depuis presque trente ans, affectionne aussi de travailler le bois, la pierre ou la résine.
Plus discrètes mais néanmoins tout aussi percutantes et remarquables, les œuvres de Florian Rosier, s’attachent à figer un bouleversement tout en recherchant une esthétique qui remettrait en cause les canons académiques. Sculptures en verre, ses œuvres interrogent aussi notre rapport au temps et notamment au présent.
Rachel Seguin, quant à elle, continue de travailler ses toiles, incrustant dans ses tableaux des éléments leur donnant du relief. Elle peint avec une grande liberté de gestes des toiles abstraites, utilisant une palette souvent très colorée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *